Ecrire en Mathématiques


En mathématiques, les occasions de produire de l’écrit sont nombreuses et pédagogiquement efficaces, notamment dans le réinvestissement et l’utilisation du vocabulaire spécifique de la discipline :

- Rédiger un texte pour communiquer la démarche et le résultat d’une recherche individuelle ou collective.
- Elaborer des écrits destinés à servir de référence dans les différentes activités (définitions, propriétés remarquables, résumés…)

Si nous sommes d’accord sur le principe que pour pouvoir bien lire un écrit, il est intéressant de le faire écrire, d’autres types de texte sont à travailler :

- écrire des consignes d’exercices, des énoncés de problèmes
- renseigner des tableaux ; bâtir des graphiques, des diagrammes, des histogrammes
- écrire des programmes de constructions géométriques, ou d’autres formulations spécifiques

Enfin, nous savons aussi que le développement des compétences d’oral peut s’appuyer sur l’écrit (on prépare à l’écrit un exposé oral, un discours, une argumentation…) On amènera donc les élèves de nos classes à produire :

- des raisonnements simples
- des listes d’arguments à propos de la validité d’une solution.

Rappelons que les connaissances mathématiques se forgent autant dans l’activité et son observation que par la verbalisation et le passage à l’écrit. Le langage écrit, produit individuellement ou en groupe ou encore collectivement en dictée à l’adulte, et différentes sortes de représentations ( dessins, plans, schémas, symboles, histogrammes, courbes …) contribuent à structurer les connaissances et à les mémoriser en concourant au développement de la pensée logique.

Afficher le dispositif

Sommaire