Maîtrise de la Langue - Prévention de l'illettrisme
en Vaucluse
 

Le projet « Poète qui es-tu ? »

vendredi 20 février 2015, par Administrateur

ACTION 2014- 2015

 

AXE PRIORITAIRE :

MAITRISE DE LA LANGUE – PREVENTION ILLETTRISME

ACTION :

Poète, qui es-tu ?

Un parcours de découverte de la poésie contemporaine en Vaucluse

 

Rappel de l’objectif

prioritaire

 

    • Objectifs pour les élèves :

- Connaître la poésie contemporaine et ses problématiques

- Dire, lire et écrire de la poésie pour acquérir les compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture dans le cycle de consolidation

- Proposer un parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève en favorisant des rencontres avec des poètes  contemporains et des maisons d’éditions.

- Découvrir des lieux ressources afin de favoriser l’accès à la culture de la poésie

    • Objectifs pour les enseignants : 4 journées de formation

- Contribuer à l’éveil de la sensibilité, à l’enrichissement interpersonnel et à la formation d’une image plurielle de la Poésie (culture poétique)
- Développer chez l’enfant les compétences et le plaisir de lire, dire, écrire, inventer, écouter, collectionner… des textes poétiques
- Développer  l’innovation et la " diversification " pédagogique

 - Mettre en œuvre le conseil école-collège

 

Effets attendus de cette action sur les apprentissages des élèves

Palier 2 :

- utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte
- rédiger un texte d’une quinzaine de lignes (récit, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire ;

Palier 3 :

Le professeur choisit des poèmes en vers réguliers, des poèmes en vers libres ou variés, des calligrammes, des haïkus ou des chansons, du Moyen Age au XXI° siècle, pour faire découvrir la diversité des formes et motifs poétiques ;

Travail d’écriture : textes favorisant l’expression poétique.

 

Pour qui ?

(public cible)

Deux collèges et deux écoles par bassin du Vaucluse.

Eleves de CM2 et de 6ème

 

 

Pour quoi faire ?

 

Connaissances de la poésie contemporaine

Rencontre avec le poète choisi 

Productions possibles : lectures à voix haute, ateliers d’écriture, ateliers d’art plastique, montages sonores, chansons, vidéos, arts numériques etc.

Journées de restitution école, collège et partenaires au sein d’un même bassin rassemblant et valorisant l’ensemble des productions réalisées en cours d’année : lectures à voix haute, productions plastiques, réalisations numériques : 12 mai 2015

 

 

 

Quoi ?

 

Il s’agit de faire entrer les élèves en poésie :

- Par la mise en œuvres d’outils d’élève 

Des carnets de poésies (anthologies, création, florilège..) témoigneront du parcours de l’élève et de leurs apprentissages.

- Par des apprentissages sur le dire et lire et l’écrire :

Découverte de l’univers propre à la poésie contemporaine, préparation de lectures à voix haute et ateliers d’écriture jalonneront le parcours des élèves.

 

Document d’accompagnement “ la poésie à l’école” (juin 2010) :

écouter – dire : la poésie se donne à entendre (au double sens du verbe, ouïr et comprendre).

Elle a à voir avec l’oralité, la voix parlée ou chantée et avec la musique.

 

lire/relire – écrire : la poésie se reçoit, sans nécessairement se comprendre. Le travail de réception ne vise pas à élaborer une compréhension unanime mais vise à ce que chacun mette le poème en résonance avec sa culture propre. On privilégie donc l’émergence et l’exploration des divergences d’interprétation. Devant la production des élèves, le maître incitera à dégager ce qui fait système dans le poème écrit par l’élève et il invitera à explorer les possibles de la langue en dehors des clichés.

 

regarder – produire : le poème, c’est aussi une forme sur une page et la valeur graphique et esthétique de son agencement est à prendre en compte parce qu’elle fait sens, ouvrant sur une forme particulière de lecture.

 

conserver/valoriser. Cette valorisation a lieu en 3 temps.

Une valorisation lors du Printemps des Poètes.

Une journée de partage inter degré : la « fête poétique » : journée de rencontre école-collège à la Scène nationale de Cavaillon le 12 mai 2015 :

- Présentation des travaux de l’année (lecture préparée à plusieurs voix, en musique, affichage des productions ).

-  Réinvestissement des acquis (lecture d’un poème surprise par un binôme CM2-6e après un moment de préparation ou autre type d’activités communes autour de la poésie comme un atelier d’écriture poétique.

-  Intervention d’un poète et échanges

-Une valorisation pérenne :

- sur les sites internet de la DSDEN, du rectorat et des partenaires volontaires : diffusion des productions d’élèves sous forme de fichiers écrits et audios.

- sous forme d’une brochure papier témoin de la manifestation

Comment ?

 

4 journées de formation enseignants

Intervention d’un poète dans les classes

Connaissance d’une maison d’édition

Connaissance des différents lieux de poésie du département

 

Quand ?

 

Tout au long de l’année avec deux temps forts ; rencontre avec un auteur, restitution

 

 

Avec qui ?

BDP

CANOPE

professeurs du premier et second degré.

 

 

 

Les indicateurs retenus pour l’évaluation

- Les apprentissages des élèves : (en lien avec les compétences du socle commun lire dire écrire)

- Comparaison et analyse de recueils des représentations des élèves sur la poésie contemporaine réalisées en début et fin d’année :

- Le projet a-t-il permis de faire évoluer les conceptions initiales des élèves vers une image " plurielle " de la Poésie et des activités qui l’entourent ? Connaissances d’auteurs ? De recueils ?

- Le plaisir de lire, dire, d’écrire des poèmes est-il modifié ?  Lors des séances de Poésie, les élèves expriment-ils des témoignages sensibles et argumentés face aux écrits poétiques ? Expliquent-ils le pourquoi de leurs choix ou de leurs goûts ? Disposent-ils du métalangage nécessaire pour décrire des œuvres poétiques ? Les élèves ont-ils constitué des anthologies de textes poétiques personnelles ? Quels en sont l’importance et le contenu ? Les pratiques de mise en voix de texte ou de récitation ont- elles évolué en lien conformément aux grilles d’observation constituées collectivement ?


- Les productions poétiques se sont-elles enrichies ? De quelle manière ? Les productions reprennent-elles des procédés littéraires étudiés ? Lesquels ? La mise en page des écrits poétiques (rédigés à la main et rédigés avec l’aide d’un traitement de texte) témoigne-t-elle d’une reprise de points abordés dans l’année à ce sujet ? Comment ?

- Les emprunts de livres de Poésie à la bibliothèque de classe et d’école (CDI pour les 6ème) et le choix de livres de Poésie lors des temps de lecture  traduisent-ils une évolution positive ?

- Les pratiques des enseignants : (en lien avec le référentiel de compétences du professeur)

    - Compléter et actualiser ses connaissances, se tenir informé de la recherche : le fonds documentaire polyvalent (fiches de préparation, banque de textes supports, référentiels de compétences, bibliographie, sitographie) à la disposition de chaque enseignant s’est-il étoffé ?
    - Contribuer à la mise en place de projets interdisciplinaires : L’équipe enseignante de cycle (CM2- 6ème)  a-t-elle conçu des outils d’apprentissage de suivi ou de planification dans le domaine de la poésie ?  De nouveaux scénarios pédagogiques ont-ils été utilisés ?

    - Les emprunts de livres de Poésie dans les différents lieux de prêt du département ont-ils évolué ?

 
en Vaucluse Maîtrise de la Langue - Prévention de l'illettrisme – Responsable de publication : Mme Eliane Chaumery, IEN Cavaillon
Dernière mise à jour : mercredi 8 mars 2017 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille